Accueil / Blog / Société / Drupalcamp Lannion 2017 : le pouvoir de la communauté

Drupalcamp Lannion 2017 : le pouvoir de la communauté

Par Simon Georges publié 06/11/2017, édité le 07/11/2017
Compte-rendu du Drupalcamp Lannion 2017, un événement qui a tenu toutes ses promesses.
Drupalcamp Lannion 2017 : le pouvoir de la communauté

Du 27 au 29 octobre 2017 s'est tenu à Lannion un Drupalcamp, conférence nationale sur notre CMS préféré. C'était l'occasion pour une centaine d'entre nous de se retrouver, de visiter une ville inconnue pour beaucoup d'entre nous, et de constater à nouveau le pouvoir de la communauté.

 

Tout a eu lieu dans un espace magnifique, l'espace Ste Anne de Lannion :

Espace Ste Anne, Lannion, par @OSInet
Photo de l'espace Ste Anne par Frédéric G. Marand (@OSInet)

Découvrir

Ces conférences contiennent souvent un grand nombre de sessions, et s'il est pour chaque sujet impossible de tout présenter ou parfois d'aller dans les détails, c'est parfois l'occasion de découvrir des sujets que l'on devra approfondir.

Ici, j'ai noté 3 points sur lequels orienter notre veille pour les mois à venir :

  • Côté site building, le module Entity Share semble extrêmement prometteur. Déjà utilisé par de nombreuses sociétés françaises, cela semble être aujourd'hui la piste à explorer pour le partage de contenu entre sites ;
  • Côté thème, Floris nous a vanté les mérites du framework (et de son intégration Drupal) Foundation. Relativement similaire au framework Twitter Bootstrap, que nous utilisons régulièrement sur nos projets, il comporte notamment des possibilités de grille plus flexible ;
  • Il semble enfin que la communauté se stabilise sur l'utilisation du module Paragraphs pour la rédaction de contenus complexes.

Mais le sujet le plus marquant du week-end a été la découverte du RGPD lors d'une discussion informelle organisée par OSInet. Il y aurait trop à en dire pour ce compte-rendu, nous en reparlerons donc lors d'un prochain billet de blog. Mais nous pouvons déjà vous suggérer de creuser ce sujet dès maintenant, en mai 2018, ce sera probablement déjà trop tard. Sur Drupal, en tout cas, la discussion sur le sujet est lancée.

Enfin, ce Drupalcamp était l'occasion de découvrir de nouveaux conférenciers, puisque plusieurs personnes donnaient ici leur première conférence, couvrant d'autres sujets (la dette technique, par exemple), et amenant du sang frais dans la communauté. Merci et bravo à eux.

Échanger

En plus des sujets que l'on découvre complètement, il y a forcément des sessions sur des sujets où au contraire on connaît le thème, mais c'est l'occasion d'avoir un éclairage nouveau, ou d'approfondir nos connaissances directement.

J'ai particulièrement apprécié les sessions suivantes :

Au-delà des sujets techniques, c'est aussi l'occasion de rencontrer de nombreux membres de la communauté, venus de près ou de très loin (bravo aux antillais présents), et on a pu constater la diversité des membres de la communauté, tant en terme d'âge que de profil ou de parcours.

Cette diversité permet des échanges humains enrichissants et on constate comme à chaque fois que, portés par une passion commune, les discussions s'évadent ensuite sur tous les sujets pour nous questionner, nous faire évoluer, nous grandir.

Rassurer

Quelle que soit notre situation : freelances, sitebuilders isolés, "experts" sur gros projets, on a tous besoin de se confronter aux autres, de valider nos solutions, de se tenir à jour, de partager nos expériences et de s'assurer qu'on est sur la bonne voie.

Les nombreuses pauses amménagées pendant le Drupalcamp ont permis de continuer longuement les échanges après les conférences, et mettent en valeur ce qui est à mon sens une grosse plus-value de la communauté.

Motiver

"Come for the software, stay for the community" : si l'année 2017 n'a pas toujours été facile au niveau de la cohésion de la communauté mondiale, on a pu constater (en tout cas pour les présents) que la communauté française s'entendait toujours aussi bien, et les paroles bienveillantes ou les rires ont occupé une bonne partie de ce week-end.

Et c'est justement la communauté réunie qui provoque l'émulation, et nous avons enfin réussi à traduire intégralement en français le cœur 8.4.x, opération qui traînaît depuis de nombreux mois.

Drupal core French Translation Status

L'équipe "infrastructure" de l'association en a également profité pour transformer en sites statiques les sites des anciens Drupalcamp.

Ce fut enfin l'occasion de rencontrer d'autres personnalités de la communauté, qui contribuent moins, ou ne partagent pas les canaux d'échanges quotidiens (IRC, Slack) de notre microcosme, mais qui sont tout autant passionnés par Drupal, et nous avons pu constater l'importance des retours d'expérience, contributions ou conférences. Contribuer à des logiciels libres n'est pas toujours gratifiant, et ce type d'événement nous motive vraiment.

Conclusion

Encore une magnifique édition qui remplit parfaitement ce que j'en attends. Voilà la photo des participants du premier jour de conférence :

Photo groupe DrupalCamp Lannion 2017

Merci et bravo à l'équipe de bénévoles qui a assuré la préparation et la réalisation sans faille de cet évènement. Un merci spécial à Anne-Sophie dont on sait pertinemment (sans oublier les autres) à quel point on lui doit la réussite de ce Drupalcamp et le fait d'avoir pu profiter, encore une fois, du pouvoir de la communauté.

J'ajouterais enfin un merci spécifique et plus personnel à Simon Morvan pour les excellents moments et les grands éclats de rire échangés.

Vous me manquez tous (#bisounours).