Accueil / Blog / Société / Eco-conception Geotrek

Eco-conception Geotrek

Par Cindy Jeanblanc — publié 26/06/2019, édité le 27/06/2019
Makina Corpus a bénéficié d'un accompagnement à l'éco-conception pour l'application Geotrek. Nous présentons aujourd'hui le bilan final du diagnostic et des recommandations.

ecoconception

Suite à notre dernier article sur les premiers pas de Makina Corpus dans la démarche d'éco-conception, voici une synthèse du diagnostic et des recommandations.

Contexte

Les nouveaux produits et services numériques, vecteurs d’emploi et de croissance des entreprises, transforment l’ensemble des secteurs d’activités, mais ils engendrent aussi des impacts environnementaux négatifs.

Pour répondre à ces enjeux, la CCI Occitanie et FrenchSouthDigital (cluster Digital 113) ont mis en place l’opération GREENCONCEPT dont l’objectif est d’accompagner 30 entreprises à intégrer les principes l’écoconception dans le développement de leurs produit et services numériques. Cette opération a reçu le soutien de l’ADEME et de la Région Occitanie. Elles sont lauréates de l’appel à projets Économie Circulaire.

L’opération est découpée en 3 sessions :

  • Diagnostic initial
  • Atelier thématique
  • Accompagnement individuel

 

Diagnostic

La priorité a été d'identifier le service numérique Geotrek et de définir un scénario type d'utilisation de l'application. Il était primordial pour notre société que le scénario intègre les 3 modules d'utilisation de l'application Geotrek, à savoir la partie métier Geotrek-Admin, le site web Geotrek-Rando et l'application mobile Geotrek-Mobile. Nous distinguons dans ce diagnostic les clients (essentiellement les structures publiques) des utilisateurs (le grand public).

Le service retenu a été analysé en approche cycle de vie, c'est-à-dire, que l’ensemble des équipements et infrastructures nécessaires pour faire fonctionner  le service a été pris en compte : les terminaux utilisateurs, les équipements des réseaux de télécommunication ainsi que les serveurs, qu’ils soient localisés dans un datacenter dédié ou dans une salle informatique de la société.

Les éléments ont ensuite été étudiés à l’aide d’un outil d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) simplifié réalisé par Codde-GreenIT.fr-Neutreo sur la base des outils logiciels SIMAPRO® et EIME®.
Les méthodes retenues font consensus et sont reconnues au niveau de la communauté d’ACV.

Analyse des impacts :

  • La phase de fabrication des terminaux et du papier est la plus importante. Elle concentre les impacts à l’échelle du cycle de vie.

  • Les smartphones ont des conséquences sur le changement climatique et l'énergie fossile.

  • Les impacts des serveurs, surtout pour la fabrication des équipements, contribuent à l’épuisement des ressources abiotiques.
  • L’utilisation des serveurs consomme de l’électricité qui constitue le gros du bilan énergétique global.

  • Les émissions de gaz à effet de serre et la pression sur l’eau douce sont liées à la fois à la fabrication et à l’utilisation des équipements.

Recommandations

1. Réduire le nombre de plans imprimés

  • Dissuader d’imprimer en incitant à utiliser son smartphone et en mettant en valeur les impressions réutilisables.
  • Favoriser l’impression recto-verso, mode brouillon / basse densité.
  • Proposer un topoguide condensé sur 1 page plutôt qu'un itinéraire détaillé sur 4 pages en moyenne.
  • Proposer en alternative à l’impression un itinéraire plastifié / cartonné dans un lieu proche du départ de la randonnée (Office de tourisme, etc.)
  • Indiquer la référence carte IGN TOP25 pour éviter d’imprimer l’itinéraire pour les personnes qui disposent déjà de la carte.

2. Réduire les impacts liés au téléchargement des PDF

  • Retravailler le contenu des fichiers PDF en supprimant les aplats de couleurs, condensant l'information sur moins de pages pour proposer une version "compacte" qui tient sur une 1 page au lieu de 4 pages.

3. Réduire les impacts liés aux smartphones

  • Sensibiliser les usagers au fait qu’ils devraient éteindre leur smartphone pendant la randonnée et ne le rallumer qu’en cas de doute sur l’itinéraire.

4. Réduire les impacts liés aux serveurs

  •  Réduire les appels d'API pour supporter plus d'usager à configuration technique équivalente.

Plus d'informations

Nous disposons d'un rapport détaillé que nous pouvons mettre à disposition de la communauté Geotrek.
Nous proposerons d'ajouter à l'ordre du jour des prochaines rencontres des utilisateurs de Geotrek à Nîmes en novembre 2019 une présentation de cet accompagnement Greenconcept.