Accueil / Blog / Société / 2017 / Retours sur Sud Web 2017

Retours sur Sud Web 2017

Par Alexandra Janin — publié 29/05/2017
La semaine dernière, Sud Web était à Aix-en-Provence pour sa 7ème édition ! J'ai eu la chance d'y assister cette fois en tant que membre de l'équipe, voici donc un petit compte rendu de ce qui m'a marqué lors de cette rencontre.
Retours sur Sud Web 2017

Sud Web est une conférence itinérante (dans le sud de la France) à taille humaine, fait par et pour les travailleurs du web (développeurs, graphistes, chef de projet...). Le but est de partager des expériences, d'apprendre et d'échanger sur des sujets très variés. Cette année, Sud Web a eu lieu à Aix-en-Provence les 19 et 20 mai 2017 : une journée de conférences suivie d'une journée forum ouvert.

Les conférences

De nouveaux modes de communication et de travail

La journée du vendredi commence avec Adeline de Whisperies, qui nous raconte comment créer des histoires interactives pour les enfants. Comment passer du média traditionnel textes et images à un format numérique auquel s'ajoute animations, intéractions et audio.

Marie, qui travaille avec une équipe de développeurs indiens raconte ses anecdotes et nous fait part de son expérience avec humour !

Tout au long de la journée, Fanny, facilitatrice graphique, réalise un sketchnote géant pour illustrer les conférences.

Rafael est designer de formation et il s'est initié au développement grâce à ses sides projects (un side project est un projet annexe à son activité principale, souvent pour expérimenter ou s'investir dans un domaine qui nous tient à cœur). Son expérience en tant que développeur l'a amené à être plus efficace, il y a découvert des pratiques et des méthodes de travail qu'il a pu réutiliser dans son métier de designer. Il utilise par exemple React Storybook pour concevoir et développer des composants UI et Abstract (+ sketch), un gestionnaire de version similaire à git - pour les designers !

Avant la pause, Bruno et son Épopée d'une fusio-demande (= pull-request), fait rire toute la salle en commençant une conversation sur son malinphone...

Vie privée et accès aux données

Revenons aux choses sérieuses avec un sujet sur les données ouvertes, comment y accéder, quelles sont les législations ? Joël, de Datactivist explique comment il œuvre au quotidien pour accompagner services publiques et entreprises vers l'open data.

Le service de référence, data.gouv.fr met à disposition beaucoup de jeux de données, mais malheureusement pas toujours de bonne qualité. OpenDataSoft propose des outils permettant d'avoir des données plus qualitatives.

On parle ensuite de Drupal avec la seule présentation un peu technique : retour d'expérience sur l'externalisation de certaines parties en micro-services. Sylvain et Etienne démontrent les avantages de cette solutions et les difficultés rencontrées.

À quel point nos données sont vulnérables sur le web ? Qui peut concrètement accéder à ce qui est stocké sur un serveur, qu'il soit mutualisé, dédié ou auto-herbergé ? Entre les employés, le gouvernement, les agences de renseignement, les failles de sécurité, le phishing... Nicolas et Cyril nous expliquent le métier d'hébergeur en 2017

Tests utilisateurs

UX designers, développeurs, graphistes, avez-vous déjà entendu parler du tap-ahead pattern ? Lucas nous explique les subtilités de certaines applications, pourtant parfois peu connues, même pour des utilisateurs avertis. Retours également sur la mise en place de tests utilisateurs efficaces.

Le tap-ahead pattern, c'est la petite flèche à droite des résultats d'une liste, il est présent dans plein d'application (Youtube, ebay, Google Maps,...). Elle sert à ajouter l'élément dans la barre de recherche, mais sans lancer la recherche, pour pouvoir continuer à écrire.

Inspiration

L'après-midi, nous recevons JP Cabaroc, il avait des à priori avant d'aller vivre à Saint-Etienne, mais il est aujourd'hui comblé par cette ville. Il nous montre à travers ses projets la richesse culturelle de Saint-Etienne et son lien avec le design.

L'enseigne de la Droguerie de la tour, illustrée par JP Cabaroc

Comment s'organiser au quotidien, surtout quand on est freelance, à la fois dans sa vie professionelle et personnelle. Valérie présente son bullet journal, son carnet qui l'accompagne partout et l'aide à être plus productive !

Sens et éthique

Lucie, typographe et designer graphique, aime travailler sur des projets qui ont du sens et des valeurs pour elle, mais elle veut aussi que son travail corresponde au mieux à ses clients. Pour cela, elle organise des ateliers de co-création pour réaliser logos et chartes graphiques.

L'après-midi se poursuit avec créativité et éthique, Geoffrey vient parler de design de la vie privée. On découvre alors la notion de dark pattern : le fait de tromper les utilisateurs en pré-cochant l'inscription à une newsletter où à un service.

On se rend compte que de nombreuses pratiques ne considèrent plus l'usager comme un humain, un acteur mais un simple consommateur ou une cible : le fait de devoir toujours créer un compte rien que pour utiliser un service (même une seule fois), ou encore les modèles d'interaction inversés (on n'active plus mais on désactive, par exemple les objets connectés en permanance).

On change de registre, Hélène s'adresse aux (futurs) freelances ! Comment fixer son tarif ? Il n'y a pas que l'URSAAF à prendre en compte, mais aussi tous les à côté auquels il faut penser pour se lancer : mutuelle, prévoyance, porteurs d'affaires,...

Bien-être au travail

La journée se termine par un questionnement sur le bonheur au travail et Rozenn, qui est justement CHO (Chief Happiness Officer). C'est un nouveau métier qui arrive en France. Le CHO est le garant d'une démarche de bien-être au travail.

Pour finir, Sabine raconte comment, et surtout pourquoi elle a décidé de quitter sa startup, alors en pleine expansion. Après avoir lu Reinventing Organization de Frédéric Laloux, elle a voulu tester ce nouveau mode de management. Cette méthode dîte de "l'entreprise libérée" consiste à responsabiliser tous les salariés, à leur donner plus d'autonomie et du coup, à renverser la hiérarchie pyramidale.

Le forum ouvert

Le lendemain se déroule le forum ouvert, chacun peut proposer un sujet sur lequel il a envie d'échanger.

Programme de la journée du samedi

Le tableau du programme se remplit, il y a des sujets très variés, les conférences de la veille nous inspirent et donnent envie de développer certains sujets...

Je choisi comme premier atelier "entreprises alternatives", où se déroule une discussion qui fait suite à la conférence de Sabine sur les nouveaux modes de management. On est un peu dans cet esprit-là aussi à Makina Corpus. Certains vont encore plus loin en essayant de proposer des salaires en fonctions des besoins de chacun et non plus en fonction de l'expérience ou de l'ancienneté. On évoque aussi les SCOP qui sont de plus en plus nombreuses... et puis on se dit qu'au final tout ça ne sont que des moyens et l'important dans une entreprise, c'est d'être avec les bonnes personnes, prêtent à passer en mode "entreprise libérée".

Je me dirige ensuite vers une salle qui parle de tech activism, qui pose la question de comment participer aux biens communs et faire profiter des associations en tant qu'acteur du web. Je découvre webassoc qui permet de mettre en lien des associations en manque de compétences et des professionnels du web volontaires. On se demande aussi comment, en tant qu'entreprise, on peut aider des associations, grâce au mécénat de compétence par exemple.

Pour changer, un peu de travaux manuels : broderie sur cartes postales, on choisit un dessin et réalise de jolies cartes...

Puis dernier atelier avant de rejoindre la Thym Sud Web pour notre compte-rendu, je découvre Darktable : un logiciel libre de traitement d'image - équivalent à lightroom - que j'ai pu expérimenter (et adopter) pour traiter les images de ces deux dernier jours !

Darktable

En conclusion : des sujets très variés, qui ont fait emmerger des tas de discussions, des rencontres et des découvertes auxquelles on ne s'attendait pas, je reviens avec l'esprit ouvert et plein d'idées !