Makina Blog

Le blog Makina-corpus

OpenIG : Webinaire GeoRivière le replay


Visualisez le replay du webinaire OpenIG sur l'application de suivi et de gestion des cours d'eau GeoRivière. Découvrez la présentation et le compte-rendu de l'événement.

GeoRivière vignette article

Thomas Magnin-Feysot du Parc naturel régional (PNR) du Haut-Jura a animé le Webinaire OpenIG sur le logiciel libre GeoRivière, développé en partenariat avec Makina Corpus. Les futures possibilités d'exploitation des données SIG en lien avec la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des inondations) ont également été présentées.

Le support de présentation et le compte-rendu de l'événement sont disponibles dans cet article.

 

Visionnez le replay du Webinaire sur GeoRivière

 

Parcourez le support de la présentation

 

Compte-rendi OpenIG du webinaire GeoRivière

Présentation d’OPenIG


Anne-Fromage Mariette, Directrice, a présenté OpenIG et ses missions. L'association favorise l'émergence, la diffusion et l'adoption de solutions numériques ouvertes et interopérables au service du développement durable des territoires. OPenIG compte environ 200 adhérents directs dont Makina Corpus.
Pour atteindre ces objectifs, l'association mène différentes actions de sensibilisation, de formation et d'accompagnement auprès des acteurs des territoires, tel ce webinaire sur l'application de suivi et gestion des cours d'eau GeoRivière.

 

Besoins des acteurs de l’eau


OPenIG a identifié plusieurs besoins en termes d'infrastructure numérique pour les acteurs de l'eau en Occitanie. Pour ce faire, une enquête sur l'eau a été réalisée auprès des adhérents de l’association entre janvier et mars 2023 et à laquelle 5 adhérents ont répondu :

  • Une meilleure coordination entre les différents acteurs du secteur de l'eau
  • Une meilleure gestion des données
  • Une meilleure utilisation des outils numériques
  • Une meilleure intégration des données numériques

Michaël Viadere, Chargé de mission à OPenIG, explique que les enjeux de gestion des cours d'eau sont nombreux et variés. Ils concernent notamment la prévention des inondations, la gestion des eaux pluviales, la restauration des milieux aquatiques, la protection de la biodiversité, etc. Les outils numériques peuvent permettre de mieux gérer ces enjeux en fournissant des informations précises et à jour sur les cours d'eau.

L’enquête a mis en évidence les caractéristiques suivantes sur le type d’outils et d’applications souhaités :

  • Outil comprenant une base de données
  • Outil permettant l’analyse et la cartographie en lien avec la compétence GEMAPI
  • Suivi et bilan des études et des travaux et leur partage en ligne
  • Outil connecté à des APIs et à des outils terrains

Présentation de l’existant


Parmi les outils numériques existants pour la gestion des cours d'eau, Michaël Viadere mentionne notamment :

  • L’utilisation du Web-PDPG : Plan Départemental pour la Protection des milieux aquatiques et la Gestion des ressources piscicoles
  • Le plug-in QGIS OCAHRY, outil SIG mutualisé pour la GEMAPI,
  • Des outils développés localement : MicroRiv pour le CD12, SYSMA pour l’EPTB Sèvre Nantaise
  • La plateforme GeoRivière, développée par Makina Corpus

GeoRivière

 

1. Généralités

Thomas Magnin-Feysot, à l’origine du projet GeoRivière au sein du Parc naturel régional (PNR) du Haut-Jura, présente les principales caractéristiques de cette application. Développée par ce PNR avec Makina Corpus, une démonstration des différents modules a été ensuite proposée : cours d’eau, suivis, connaissances, descriptions, interventions, etc…

Cette application cartographique permet une gestion fine des cours d'eau et bassins versant d’un territoire, comme Geotrek avec les randonnées. Ainsi, cela concerne les territoires détentrice de la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations). Le développement de GeoRivière a été financé par les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté ainsi que l’Agence de l’eau régionale Rhône-Méditerranée-Corse.

L’application permet notamment de :

  • Consulter les informations sur les cours d'eau et les bassins versants pour mieux en comprendre leur fonctionnement
  • Gérer les données sur les cours d'eau et les bassins versants d’un territoire pour améliorer la gestion de l'eau
  • Partager les informations sur les cours d'eau et les bassins versants

2. Choix techniques

Reprise de la base existante de Geotrek pour l’adapter à la GEMAPI :

  • Installation de l’outil sur un serveur, qui va également installer une BDD (base de données) => installation documentée
  • Une fois l’ensemble installé, on dispose d’une application métier (web SIG) consultable depuis un navigateur internet de type « responsive design » (adapté à tout support)
  • Existence d’une plateforme Github sur les échanges et documentation de l’outil
  • Souhait d’élargir au maximum l’utilisation de l’outil en dehors du PNR, développement en sprint avec d’autres organismes

3. Trois grands principes de développement

  • Open-Source : mutualiser la technique et les financements pour qu’il puisse perdurer
  • Adapté pour chaque contexte : application générique avec de nombreuses valeurs paramétrables selon le contexte hydrologique
  • Partage d’information : ouverture de l’outil aux partenaires techniques (Fédération de Pêche) et partenaires financiers

Le PNR du Haut-Jura souhaite ouvrir l’outil à toutes les structures de son territoire d’ici la fin de l’année 2023. L’outil en est encore à ses débuts, version finale livrée fin 2021.

4. Standards de données utilisés

Le PNR essaye d’interfacer GeoRivière avec BDTopage, standard pour les cours d’eau. À terme, l'objectif est de récupérer les géocommuns en lien avec l’IGN et d'intégrer tout le modèle de données de la BD Topage ainsi qu'également, via l’API, de faire remonter les signalements sur les cours d’eau à l’IGN.

GeoRivière s’interface avec l’API HUBEAU qui permet de récupérer des flux de données :

  • Stations
  • Qualité
  • Quantité d’eau
  • Hydrobiologie, etc.

5. Développement en cours

  • Amélioration de l’édition de fichiers pdf
  • Ajout d’un bouton « distance à la source »
  • Classement, ou pas, dans la base officielle des cours d’eau des DDT(M)
  • Possibilité pour certains modules de remplir des informations en mode hors-ligne, sur le terrain via Q-field
  • Développement d’un outil grand public de signalement relié à GeoRivière, dans le cadre d’un appel à projet d’une agence de l’eau

Conclusion

Parmi les participants plusieurs sont intéressées par la mise en place de l’application GeoRivière notamment via l'association OPenIG. Ainsi, le syndicat mixte du Lot-Dourdou, ainsi que la Communauté de Communes Lodévois Larzac pourraient constituer les deux territoires "tests" pour utiliser GeoRivière sur leur territoire.

Actualités en lien

Image
GestionEau Recolto GeoRiviere
05/06/2024

Recolt’ô et GeoRi­vière des inno­va­tions en gestion de l’eau à tester

Fort de nos exper­tises en logi­ciel libre et en gestion de l’eau, nous avons conçu deux appli­ca­tions inno­vantes pour œuvrer en faveur de la protec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et agir face au chan­ge­ment clima­tique.

Voir l'article
Image
SOTM-24
16/05/2024

La carto­gra­phie libre à l’hon­neur : Makina Corpus spon­sor State of the Map Fr 2024

Makina Corpus soutient State of the Map France à Lyon du 28 au 30 juin, l’évé­ne­ment qui rassemble les passion­nés de carto­gra­phie et la commu­nauté OpenS­treet­Map.

Voir l'article
Image
Encart article DrupalCamp 2024
06/03/2024

Makina Corpus, parte­naire du Drupal­Camp 2024

Nous sommes fiers d’an­non­cer que Makina Corpus est le spon­sor du Drupal­Camp à Rennes. Notre expert vous y propose une confé­rence « migrer de Drupal 7 à Drupal 10 ».

Voir l'article

Inscription à la newsletter

Nous vous avons convaincus