Accueil / Blog / Société / 2013 / Retour sur la DrupalCon Prague 2013

Retour sur la DrupalCon Prague 2013

Par Sébastien Corbin publié 07/10/2013, édité le 11/11/2015
Du 23 au 27 septembre se déroulait la DrupalCon européenne à Prague, l'occasion de découvrir les dernières nouveautés intégrées dans Drupal 8, des keynotes intéressantes, et de bons moments partagés avec la communauté.

Jour 1 : Community Summit, Formations et CxO

L'idée de cette journée était de se retrouver pour tacler les différents problèmes que peut rencontrer la communauté en général. Des groupes se sont ainsi formés pour travailler sur ceux-ci, parmi lesquels :

  • la création d'un DrupalCamp Kit, et faciliter la gestion d'un DrupalCamp avec la distribution COD
  • la Drupal learning ladder et le mentoring
  • comment améliorer les évenements existants (drupalcon, drupalcamps, frontend united) par des retours d'expérience
  • la résolution de conflits dans la communauté
  • travailler sur la création d'une commnauté en Europe de l'est

Celle-ci a bien commencé avec l'annonce de la création d'un bureau européen pour la Drupal Association à Londres.

Beaucoup de choses en sont ressorties, mais une journée n'étant pas assez pour concrétiser tout cela, la plupart sont encore à l'état d'idée dans des Google docs.

 

Le CxO, rendez-vous traditionnel des CEO, CTO, CMO et de tout ce qui commence par C et se finit par O a permis de discuter business et étendre son réseau professionnel.

 

Pour les autres, des formations étaient données, et pour les plus courageux, des sprints étaient tenus en parallèle.

 

Jour 2 : Début des festivités

Les stands des sponsors installés, la récolte des goodies faite, les cordes vocales réveillées, la traditionnelle Keynote de Dries présentant l'état actuel de Drupal pouvait commencer.

Celui-ci nous a résumé les 6 initiatives de Drupal 8 (configuration, mobile, multilingue, views, web services, mis en page), mais s'est aussi arrêté sur quelques des 200 (et plus) petites fonctionnalités qui rendent l'utilisation de la nouvelle version plus simple et intuitive : 

  • l'utilisation de RDF et schema.org
  • l'adoption de Twig, un nouveau souffle pour les intégrateurs
  • de nouveaux types de champs compatibles HTML5 : date, téléphone, e-mail
  • les pages d'administration et d'édition sont refondues : drag&drop de fichier avec progress bar, WYSIWYG, mise en page et boutons d'actions intuitifs et adaptatifs/responsive
  • une nouvelle toolbar
  • un module d'aide présentant les fonctionnalités (Tour) 
  • l'édition "en-place"
  • l'installation est directement mutlilingue
  • des librairies comme backbone et underscore permettant d'avoir des API en frontend pour les fenetres modales et des boutons faciles à utiliser

et bien d'autres…

 

Bien sûr, Drupal 8 n'est pas terminé et sortira quand il sera prêt, il y a toujours du travail pour le rendre plus performant, plus facile à travailler avec pour les développeurs, et bien sûr intégrer un moyen de mettre à jour Drupal 7 vers Drupal 8.

 


Lorsque tout ceci sera bouclé, le but est de faire connaitre cette nouvelle version via des Launch Party où l'on pourra installer ce CMS et en faire la démonstration. Tout ceci sera orchestré par la Drupal Association qui vient d'ailleurs de rendre officiel le logo de la prochaine mouture.

 

Puis dans les questions est venue celle, brûlante, de Backdrop le récent fork de Drupal 7 venu d'un désaccord avec l'adoption de Symfony 2 dans D8 est de la difficulté pour les développeurs non experimentés avec la POO de continuer à contribuer. Dries s'exprimait pour la première fois publiquement à propos de ce sujet en statuant que les forks faisait parti intégrante de l'open-source, certains dans le cas de Drupal ont même réussi (Pressflow). Son conseil est d'écouter et de discuter à propos de la philosophie de celui-ci et d'en ressortir les problème pour tenter de réintégrer ses créateurs et adhérents à la communauté globale.

 

Les voix se sont d'ores et déjà fait entendre puisque le Drupal Association est en train de récolter les avis de chacun sur des sujets comme la migration vers github, le passage des forum sur stackexchange, l'adoption du fonctionnement en pull request, etc.

 

Parmi les sessions du reste de la journée je vous conseille celle de Gabor Hojtsy sur le multilingue dans Drupal 8, le reste du programme complet se trouve ici.

 

Jour 3 : Gouvernance

La journée a commencé avec la keynote de Lisa Welchman sur la gouvernance de communautés et d'organisations, et la stratégie d'expansion de Drupal dans l'open-source.

 

Parmi les sessions du mercredi j'ai assisté à de très intéressantes comme une conversation sur le futur des médias (images, vidéos, etc.) dans Drupal 8 qui a engendré un sprint le vendredi et une proposition d'architecture qui s'inspire très largement de ScalD et d'Asset.

La deuxième est celle de Larry Garfield (aka @Crell) intitulée "Aphorisms of API design" ; très technique, elle présente des principes simples qui facilitent le développement d'API propres.

Jour 4 : UX Design

Le jeudi a débuté en fanfare avec la très applaudie conférence d'Aral Balkan qui nous a ouvert les yeux sur ce que l'open source peut faire pour créer de belles expériences et contrer les grands après le scandale de PRISM. Une conférence à voir absolument.

Une session a été l'occasion de s'assoir et d'écouter Bach, joué par Kimiko Ishizaka et de démontrer comment Drupal peut aider à lancer de tels projets.

 

A noter qu'une playlist youtube de toutes les sessions est disponible à l'adresse http://www.youtube.com/playlist?list=PL2sYRAT256wCQEpz4E3oELzz9--XyR615

 

Jour 5, 6 et 7 : Sprints

Le vendredi a été dédié au mentoring pour amener d'autres contributeurs à travailler sur le Core et d'autres initiatives. Pour ma part, j'ai avancé sur le portage de l'outil de traduction de l'interface de Drupal (https://localize.drupal.org/) vers Drupal 7 et l'intégration de nouvelles fonctionnalités dans la prochaine version.

 

Encore une belle démonstration de la communauté de Drupal qui se retrouvera à Austin en juin prochain et à Amsterdam l'année prochaine pour la prochaine DrupalCon européenne.