Accueil / Formations / QGIS

QGIS

QGIS, un SIG pour visualiser, manipuler des données géographiques et créer des cartes.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir QGIS
  • Savoir manipuler QGIS pour les tâches courantes d’utilisation d’un SIG
  • Être capable de consulter, modifier et diffuser des informations géographiques à partir d’un SIG

Programme

Rappels des fondamentaux d’un SIG

  • les bases de données et sur la composante spatiale des SIG
  • les types de données et les formats de données (vecteur, raster, etc.)
  • comprendre le principe de systèmes de coordonnées

Découverte de l’interface

  • découvrir les différents éléments de l’interface (les barres, la carte, etc.)
  • adapter l’interface aux besoins d’un utilisateur ou d’un usage
  • ajouter des fonctions à QGIS à l’aide des extensions (plugins),
  • connaître les plugins les plus utiles

Fonctionnement de QGIS

  • connaître les options de QGIS et les paramètres pour l’optimiser
  • maîtriser les propriétés d’un projet : ce qui est enregistré avec un projet, les chemins relatifs et absolus, etc.
  • maîtriser les propriétés des couches vectorielles : généralités, savoir où est stockée une couche, utiliser les info‑bulles, etc.
  • maîtriser la navigation dans la carte
  • organiser les couches pour plus de lisibilité : renommer les couches, créer des groupes
  • utiliser l’aperçu pour simplifier la navigation

Les données vectorielles

  • connaître les types de données vectorielles : polygones, polylignes, points
  • connaître les formats de fichiers les plus courants et savoir quels formats utiliser en fonction des usages
  • connaître les détails des fichiers les plus couramment utilisés : shapefile, tab, mif / mid

Importer et exporter des données vectorielles

  • maîtriser l’import de tout type de données vectorielles
  • maîtriser l’encodage des caractères pour afficher correctement les accents
  • créer une couche de points à partir d’un tableur avec des coordonnées
  • exporter dans différents types de formats de données et assurer l’interopérabilité : convertir les données en différents formats et maîtriser les exports vers des logiciels tels que MapInfo, ArcGis, Google Earth, DraftSight, Geoportail, etc.

Importer des données attributaires

  • maîtriser les paramètres des données attributaires : type de données, précision, taille, etc.
  • importer des fichiers tableurs de type table de données : CSV / CSVT, ODS, XLSX (ODS et XLSX nécessite GDAL 1.10 minimum), DBF

Importer des données rasters

  • distinguer les types de données raster : données ou fond de carte
  • maîtriser les formats de données raster (ASCII, .TIF/.TFW, GeoTiff, .ECW, etc.)
  • maîtriser le concept de fichier de géoréférencement (.TFW, .TAB, .WLD, etc.)
  • visualiser les valeurs avec le plugin Value Tool
  • accélérer l’affichage et améliorer l’utilisation de dalles rasters (Orthophoto, Scan25, MNT75, etc.)

Ajouter des fonds de cartes provenant de services publics ou autres sources

  • ajouter un serveur WMS ou un serveur WFS
  • ajouter des fonds de carte Google Map, OpenStreetMap, Bing Maps

Systèmes de coordonnées

  • savoir reconnaître les systèmes de coordonnées les plus courants
  • comprendre le principe de reprojection : distinguer le principe de reprojection à la volée d’une reprojection en dur

Sélections

  • maîtriser la sélection spatiale directe et la sélection spatiale relationnelle grâce au plugin Requête Spatiale (aide à la création de requête SQL spatiale)
  • maîtriser la sélection attributaire directe et la sélection par expression (aide à la création de requête SQL attributaire)
  • isoler des données pour l’export

Modification des données attributaires, jointures et mises à jour de champs

  • créer des jointures entre des couches à partir de données attributaires
  • modifier les données attributaires
  • ajouter les coordonnées de points dans des champs X ; Y de la table
  • savoir faire des mises à jour complexes de champs à l’aide de la calculatrice de champs (aide à la création de requête SQL de mise à jour)
  • sauvegarder une couche avec jointure pour modifier des données jointes

Modification des données spatiales, Numérisation et topologie

  • maîtriser la notion de données en entrée et en sortie
  • créer de nouveaux jeux de données (points, surface, etc.)
  • créer des tampons : précision et dissolution
  • découper, fusionner des objets
  • maîtriser l’accroche / aimantation pour une numérisation précise
  • maîtriser l’édition topologique : numérisation d’occupation du sol ou de réseaux, urbanisme, etc.
  • maîtriser les aides à la saisie : liste de valeurs, date, numérotation automatique, etc.

Manipulation des données rasters

  • découper un MNT
  • créer des courbes de niveaux
  • ajouter de l’ombre pour mieux présenter la topographie

Manipulations avancées et automatisation :

  • utiliser la fonction outil d’une couche
  • découvrir la Toolbox
  • s’initier à l’utilisation du modeleur de traitement graphique

Symbologie

  • maîtriser les styles des objets vectoriels (couleur, taille, etc.)
  • maîtriser les hachures
  • comprendre les niveaux pour les cartes de route
  • ajouter des icônes personnelles
  • maîtriser les étiquettes : paramétrer, positionner et déplacer
  • sauvegarder les styles pour les réutiliser : export / import de style au format QML
  • s’initier à la symbologie complexe et automatique à partir des données attributaires
  • découvrir la symbologie des données rasters : créer des palettes, gérer les transparences

Créer des cartes

  • utiliser les fonds adaptés en fonction de l’échelle de la carte finale et des informations à afficher
  • anticiper l’utilisation de la carte : intégrée à un document, indépendante, marges, dimensions, etc.
  • maîtriser le composeur d’impression : maîtriser les paramètres de dimension de carte et d’échelle, maîtriser la création d’une barre d’échelle, d’un nord
  • dimensionner et placer les objets précisément
  • insérer une légende
  • exporter les cartes (jpg, png, pdf, etc.)

Amélioration des cartes sous Inkscape

  • découvrir l’outil vectoriel Inkscape
  • perfectionner le rendu d’une carte et réaliser des rendus de qualité professionnelle à l’aide d’Inkscape : symbologie de la carte sous Inkscape, travail sur la mise en forme

Sessions (Toulouse, Nantes, Paris)

  • du 19 au 21 nov.
    Paris

Nous contacter

Public

  • Tout public souhaitant découvrir QGIS

Pré-requis

  • Notions de base en SIG

Ces pré-requis seront contrôlés et validés sous forme d’entretien téléphonique réalisé au plus tard 2 semaines avant la formation.

En cas de non adéquation, des solutions alternatives seront proposées.

Durée

3 jour(s) soit 21 heures

Prix

1500 € par personne

Moyens pédagogiques et techniques

  • les supports de cours (slides) seront distribués en début de formation, puis fournis au format électronique à la fin de la formation

  • une salle de formation équipée d'une connexion Internet, d'un vidéoprojecteur, paperboard...

  • un ordinateur par stagiaire avec un système d'exploitation installé et les outils nécessaires

Modalités de suivi de l'exécution du programme

  • durant la formation : alternance d'apports théoriques (30% du cours), d’exercices pratiques et de mise en situation sous forme de travaux pratiques corrigés avec l’expert-formateur

  • en fin de formation : évaluation à chaud sur l'atteinte des objectifs pédagogiques sous forme de tour de table et de test de connaissances, d'exercices, de QCM

Moyens d'encadrement

  • Formation assurée par un expert SIG utilisant QGIS au quotidien

"Pour ma part je ne connaissais pas QGIS, la manipulation n'est pas évidente mais cette formation constitue une très bonne base." logo orange

R.P - Orange