Makina Blog

Le blog Makina-corpus

CANARI, un logiciel libre sous licences GPL et CeCILL


Dans cet article, nous revenons sur les licences libres et plus spécifiquement sur celles utilisées sur le projet Canari.

Présentation du projet CANARI

ANARI bandeau

Le projet CANARI vise à développer une application sous licence libre dédiée aux calculs et à la visualisation d’Indicateurs Agro-Climatiques à destination de la filière agricole. Initialement développée par la société Makina Corpus et l’association Solagro, la solution logicielle fait l’objet d’une diffusion sous licences GPL et CeCILL afin de favoriser le partage de l’outil et de créer une dynamique commune et collaborative autour des acteurs l’utilisant.

Nous souhaitons ainsi que toute personne utilisant l’application CANARI sache qu’elle bénéficie d’un produit ou d’un service qui résulte des processus collaboratifs, soutenue au démarrage par l’ADEME et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le choix d’une licence libre permet d’assurer que l’ensemble des parties prenantes mobilisées autour du projet puissent continuer à investir dans celui-ci et jouir de son développement.

Nous diffusons Canari sous forme de logiciel libre. L'application peut être librement diffusée et modifiée. Les versions modifiées par des tiers doivent être des logiciels libres, si elles sont diffusées.

Définition d'un logiciel libre

Un logiciel libre est défini par quatre grandes libertés offertes aux utilisateurs :

  • Liberté d’utilisation
  • Liberté d’analyse et de modification
  • Liberté de copie
  • Liberté de redistribution des versions modifiées

Avoir accès au code source est un impératif pour pouvoir analyser le logiciel et le modifier.

Attention : par abus de langage, le terme open source peut être souvent utilisé. Il n'engage que la possibilité de consulter le code source. Un logiciel peut être open source sans donner la possibilité légale de copier, modifier ou redistribuer le logiciel.

Licences libres

Bandeau code développement

Comme tous les logiciels, les logiciels libres sont protégés par le droit d’auteur.

La licence d’un logiciel libre définit ses conditions d’utilisation et utilise la législation pour garantir les libertés des utilisateurs.
Il existe deux grandes catégories de licences libres :

  • Licences avec obligation de réciprocité (copyleft, « gauche d’auteur ») : GPL, CeCILL, LGPL, AGPL…
  • Licences permissives : MIT, BSD, Apache…

Les logiciels incorporant du code copyleft doivent eux-mêmes être placés sous une licence copyleft équivalente. Les logiciels incorporant du code sous licence permissive peuvent avoir une licence privatrice dite propriétaire ou non-libre.

Comment choisir entre ces deux types de licences ?

  • Les licences permissives permettent l’utilisation sans contrainte même pour une appropriation du bien commun.
  • Les licences copyleft garantissent que les applications rendues possibles par le logiciel d’origine restent à la disposition de tous.

Si nous souhaitons qu’une bibliothèque soit diffusée le plus largement possible, y compris au sein d’applications fermées - propriétaires, privatrices - il est nécessaire d'utiliser une licence permissive.
Ce pourrait être le cas d’une bibliothèque permettant la lecture d’un nouveau format (eg HDF5). Pour que le format s’impose, il faut en faciliter la lecture et donc diffuser les bibliothèques de lecture le plus largement possible.


Si nous souhaitons qu’une application ne soit pas appropriée par une société commerciale, une licence copyleft est plus adaptée.
Ce pourrait être le cas d’une application développée sur fonds publics : les améliorations qui lui sont apportées devraient bénéficier à tous, pas seulement à des structures bénéficiant gratuitement de l’application d’origine.

Canari, logiciel libre sous licences GPL et CeCILL

Dans une logique d’enrichissement des biens communs et de diffusion publique des applications financées par des fonds publics, Canari est diffusée sous licence libre avec obligation de réciprocité. Il est diffusé sous une double licence : GPL et CeCILL. La licence CeCILL, rédigée en français, est une adaptation de la GPL au cadre juridique français. Le code de CANARI peut être téléchargé sur forge.

En savoir + : les logiciels libres

La Free Software Foundation définit ainsi un logiciel libre :
« Un programme est un logiciel libre si vous, en tant qu’utilisateur de ce programme, avez les quatre libertés essentielles : 

  • Liberté 0 : d’exécuter le programme, pour tous les usages
  • Liberté 1 : d’étudier le fonctionnement du programme, et de le modifier pour qu’il effectue vos tâches informatiques comme vous le souhaitez ; l’accès au code source est une condition nécessaire
  • Liberté 2 : de redistribuer des copies, donc d’aider votre voisin
  • Liberté 3 : de distribuer aux autres des copies de vos versions modifiées ; en faisant cela, vous donnez à toute la communauté une possibilité de profiter de vos changements ; l’accès au code source est une condition nécessaire. »

Découvrez la page Logiciel Libre de notre site Internet.

Articles & réalisations

Sources

 

 

 

Formations associées

SIG/Web mapping

Développer avec l'écosystème d'OpenStreetMap

A distance (foad) Du 19 au 20 octobre 2022

Voir la formation

Matomo

Initiation Matomo

A Nantes Du 28 au 29 septembre 2022

Voir la formation

Actualités en lien

Image
Chatons association
29/06/2022 - 10:30

CHATONS, un hébergeur près de chez vous

CHATONS est le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. Il a été créé en 2016 par Framasoft et fait suite à la campagne Dégooglisons Internet.

Voir l'article
Image
Encart adhésion associations du libre
28/06/2022 - 16:10

Découvrez les outils libres utilisés par Makina Corpus

Nous souhaitons vous faire découvrir les outils libres et bonnes pratiques que nous utilisons dans ce répertoire. Peut-être aurez vous aussi envie de les utiliser ?

Voir l'article
Image
logiciel libre_vignette
09/06/2022 - 09:10

Makina Corpus acteur du logiciel libre : adhésions aux associations et sponsoring événementiel 2022

Découvrez dans cet article toutes les associations soutenant les logiciels libres libre auxquelles Makina Corpus adhère. Véritables acteurs et défenseurs des communautés du libre, nous soutenons également les événements prônant la légitimité des logiciels libres en les sponsorisant.

Voir l'article

Inscription à la newsletter

Nous vous avons convaincus