Makina Blog

Le blog Makina-corpus

Gestion des territoires : Geotrek pour le traitement des signalements Suricate


Missionnée par le département du Gard et en collaboration avec le ministère chargé des Sports ainsi que la société Arut@m, Makina Corpus approfondit l'intégration du dispositif Suricate aux applications Geotrek-Rando et Geotrek-Admin.

En 2021, un premier article a été publié sur le développement de l'interface entre les applications Geotrek et Suricate. Ces développements avaient pour objectif d'aborder dans Geotrek un aspect supplémentaire de la problématique de l’entretien des espaces naturels, à savoir la prise en charge de problèmes relevés par les usagers du territoire. Rendue disponible en version 2.82.2, la publication du mode Suricate Workflow dans Geotrek-Admin, qui permet de répartir et de synchroniser les interventions sur le territoire, vient marquer l'aboutissement de ce projet. 

 

Le projet Suricate : une coopération des acteurs et usagers territoriaux

Dépôts sauvages, balisages défectueux, incidents de sécurité, pollution, conflits d'usage, etc. Comment gérer efficacement ce type d'incidents et préserver la qualité des sites de pratiques sportives ? C’est la problématique soulevée par le Pôle ressource national des sports de nature (PRNSN). Pour y répondre, cet organisme a choisi d’initier le développement d’une plateforme centralisée, Suricate, pour coordonner les actions à l’échelle nationale. 

Suricate permet à chaque pratiquant de sport de nature de signaler les problèmes qu’il ou elle rencontre sur le terrain. Il suffit de se connecter, remplir le formulaire, localiser le problème et envoyer le signalement. Ce dernier est reçu par des fédérations sportives de nature, des conseils départementaux et des services de l'État en lien avec le PRNSN. Un site web et une application mobile sont à disposition des usagers.

Une passerelle entre Geotrek et Suricate existe, permettant de transmettre les signalements d’une application à l’autre. Les premiers modes de fonctionnement entre les deux applications sont détaillés dans ce précédent article. Le présent article vient décrire le nouveau mode de fonctionnement appelé Suricate Workflow, qui permet d’utiliser Geotrek pour répartir et organiser la prise en charge des signalements entre différents acteurs du territoire, tout en maintenant une synchronisation constante des informations avec Suricate.

Suricate Workflow

Geotrek pour le traitement des signalements

Le mode Suricate Workflow de Geotrek définit un processus opératoire strict, composé d’une succession d’étapes représentant le cycle de vie d’un signalement, de sa création jusqu’à sa clôture. Le signalement est constamment caractérisé par un statut qui décrit l'avancement de son traitement et correspond à une couleur particulière sur la carte. 

 

I - Les signalements

Un signalement est composé des éléments suivants :

  • Une position GPS
  • Un message décrivant le problème
  • Une catégorie : balisage, environnement, sécurité, conflit d’usage
  • Une magnitude : utilisation possible, difficile, ou impossible
  • Une pratique : randonnée pédestre, cyclisme, aviron, etc.
  • Jusqu’à 3 photos

Suricate est l’application nationale rassemblant ces signalements. Elle expose une API destinée à la communication avec d’autres applications. Pour que Geotrek puisse communiquer avec Suricate, il faut donc être en possession de clés d’API qui y donnent l’accès.

 

II - Définition des acteurs et leur responsabilité

Le workflow définit trois catégories d’acteurs :

  • La sentinelle : il s’agit de la personne qui a soumis le signalement. Elle n’a pas de compte utilisateur Geotrek et n’intervient pas dans le traitement, mais est tenue informée de l’avancement du traitement via des e-mails semi-automatiques.
  • Les gestionnaires : ils sont responsables du traitement d’un (ou plusieurs) signalement(s). Il leur incombe de planifier une intervention sur le terrain et d'entrer sur Geotrek les informations relatives à cette intervention pour assurer le suivi.
  • Le responsable : il est chargé de garder une vision d’ensemble des signalements sur le territoire, d’assigner chaque signalement à un gestionnaire, de gérer les communications envers la sentinelle et de confirmer la résolution des signalements.

Tout compte utilisateur Geotrek peut représenter un gestionnaire, à condition d’avoir les droits de création et de modification sur les modules Intervention et Signalement, mais il ne peut y avoir qu’un seul responsable. Dans le premier cas d’usage, le responsable est le département du Gard, qui va répartir les signalements vers différentes Communautés de Communes - les gestionnaires.

 

III - Le traitement du signalement

Chaque nuit, Geotrek récupère via l’API Suricate les nouveaux signalements et les mises à jour de signalements existants. Le responsable reçoit un e-mail automatique listant les nouveaux signalements (statut “Déposé”). Il peut se rendre sur Geotrek pour les visualiser sur la carte.

   1 - Qualification

   Lorsque le responsable est face à un nouveau signalement (statut “Déposé”), trois possibilités s’offrent à lui :

  • Classer sans suite : Le signalement n’est pas pertinent, le responsable passe le signalement au statut “Classé sans suite” et entre un message pour la sentinelle expliquant ce choix. Le signalement est considéré comme clos.
  • Rejeter le traitement : Le signalement ne concerne pas un équipement ou un espace sous la responsabilité des utilisateurs du Workflow, mais pourrait éventuellement être traité par un autre acteur de la communauté Suricate. Il est exclu du workflow Geotrek mais accessible au reste de la communauté via d’autres outils utilisant l’API Suricate.
  • Affecter : Le responsable sélectionne un gestionnaire parmi un menu déroulant, et entre un message lui fournissant des instructions ou informations supplémentaires. Le gestionnaire reçoit un e-mail le notifiant qu’un signalement lui a été affecté, accompagné du message du responsable. Le responsable entre également un second message destiné à la sentinelle pour l’avertir de la prise en charge. Le signalement passe au statut “En cours de traitement”. Suite à l'affectation, nous pouvons passer aux étapes suivantes.

   2 - Programmation

Le gestionnaire se connecte sur Geotrek et crée une Intervention associée au signalement qui lui est assigné, avec une date de planification. L’Intervention a pour statut "Planifiée". Si trop de temps s’écoule entre l’affectation et la création de l’intervention, alors le signalement passe au statut “Intervention en retard” de couleur rouge et le gestionnaire reçoit un e-mail de rappel.

   3 - Résolution

Le gestionnaire revient sur l’intervention et la bascule au statut "Terminé". Le responsable reçoit un e-mail l’avertissant qu’un signalement est prêt à être clôturé. Si trop de temps s’écoule entre la programmation de l’intervention et sa résolution, alors le signalement passe au statut “Résolution en retard” de couleur rouge et le gestionnaire reçoit un e-mail de rappel.

   4 - Clôture

Suite à la résolution de l’intervention, le responsable vient confirmer la fin de la prise en charge en marquant le signalement comme “Résolu”. Il entre un message pour la sentinelle confirmant la résolution du problème. Le signalement est considéré comme clos.

   5 - Relocalisation GPS

A tout moment, le responsable ou le gestionnaire peut préciser la position GPS du signalement. Une relocalisation GPS en dehors du territoire défini comme étant la zone de responsabilité cause automatiquement le rejet du traitement du signalement (voir partie 1 Qualification).

De plus, il est désormais possible d’afficher la couche de signalements sur les autres modules Geotrek, par exemple pour comparer la position GPS d’un signalement avec celle d’une signalétique ou d’un itinéraire. 

   6 - Visibilité des signalements

Lorsqu’un gestionnaire se connecte à Geotrek, il n’a de visibilité que sur les signalements lui étant actuellement affectés. Le responsable et les comptes administrateurs ont la visibilité sur tous les signalements existants.

   7 - Messages prédéfinis

Nous avons vu que le responsable entre dans Geotrek des messages à destination des gestionnaires et de la sentinelle. Ces messages peuvent être pré-définis dans l’interface d’administration et sélectionnés via un menu déroulant, puis modifiés avant envoi. Il est possible de récupérer automatiquement dans un message prédéfini la date de résolution de l’intervention associée au signalement ainsi que le nom du gestionnaire.

 

IV - Configuration du workflow

Bien que le workflow soit strict, la configuration des éléments suivants est possible:

Via l’interface d’administration :

  • Le choix des couleurs associées à chaque statut
  • La sélection du responsable : manager de gestion
  • La sélection de la zone géographique : secteur de gestion
  • Les messages prédéfinis

Via la configuration de l’application 

  • Les clefs d’API permettant de se connecter à Suricate
  • L’activation du mode Workflow ou d’un autre mode de fonctionnement
  • L’activation de l’utilisation des différentes couleurs selon le statut
  • Les délais du passage aux statuts “En retard”

 

V - Synchronisation et reprise des pertes

La communication entre les deux applications est organisée de la manière suivante :

  • Suricate vers Geotrek : les nouvelles informations sont reçues une fois par nuit
  • Geotrek vers Suricate : chaque modification d’un signalement sur Geotrek est envoyée immédiatement vers Suricate

Maintenir la communication entre Geotrek et Suricate nous confronte aux challenges d’une architecture logicielle distribuée, qui, si elle favorise le partage de l’information, demande un grand effort de synchronisation entre les différents relais de cette information. A tout moment, la communication entre les deux applications peut échouer, ce qui implique que Geotrek et Suricate ne seront plus en accord sur le statut d’un signalement. La plupart du temps, il s’agit simplement de problèmes réseaux temporaires.
Pour faire face à cela, un système de reprise des pertes a été mis en place. En cas d’échec de l’envoi d’une information vers Suricate, la requête est stockée et un nouvel envoi est retenté quelques heures plus tard. En cas de rupture durable de la communication, des commandes Django sont disponibles pour qu’un administrateur fasse des tests de connexion et renvoie les informations une fois le problème identifié et résolu.

Conclusion

Geotrek devient un outil pour la prise en charge des signalements Suricate. Il automatise un processus opératoire mis en place dans le Gard, qui définit la répartition des responsabilités entre le département et ses communautés de communes, l'organisation, la notification des partis impliqués. L'implémentation se veut à la fois stricte dans le déroulement des étapes pour garantir le bon traitement des signalements et la non-pollution de la base de données Suricate, tout en donnant de la flexibilité dans sa configuration et sa personnalisation afin de pouvoir être adapté à d'autres territoires et structures.

La presse en parle

Références

Illustrations : Icônes par © surang, © DinosoftLabs, © xnimrodx, © Kiranshastry, © Pixel perfect, © Freepik et © Roundicons de www.flaticon.com

Formations associées

Django

Django initiation

Toulouse Du 17 au 19 octobre 2022

Voir la formation

Python

Python

Toulouse Du 20 au 22 septembre 2022

Voir la formation

SIG/Web mapping

Leaflet

A distance Du 5 au 6 octobre 2022

Voir la formation

Actualités en lien

Image
Geotrek Rencontres 2021
01/10/2021 - 17:41

Les Rencontres Geotrek 2021, le rendez-vous de la communauté Geotrek!

Pour la 4ème édition des Rencontres Geotrek, le comité de pilotage propose aux utilisateurs et aux partenaires de cette application open source de se réunir les 14 et 15 octobre à Aix-En-Provence.

Voir l'article
Image
Geotrek Signalement
29/09/2021 - 10:41

Gestion des territoires naturels : Geotrek intègre l’écosystème Suricate

Makina Corpus, missionnée par le département du Gard, et en collaboration avec le Ministère chargé des Sports ainsi que la société Arut@m, développe une intégration du dispositif Suricate aux applications Geotrek-Rando et Geotrek-Admin.

Voir l'article
Image
CD31 Geotrek
08/06/2021 - 14:26

La Haute-Garonne met à l’honneur l’application Geotrek dans son magazine

Le magazine Haute-Garonne du mois de mai-juin 2021 présente le site marando.haute-garonne.fr

Voir l'article

Inscription à la newsletter

Nous vous avons convaincus