Visualiser en 3D un Modèle Numérique de Terrain avec NVIZ sous QGIS

Le blog Makina-corpus

Étapes :

  1. Activation de GRASS

  2. Création d'un nouveau mapset

  3. Importation du raster dans le mapset GRASS 

  4. Mettre des jolies couleurs

  5. Choisir la région à afficher

  6. Ouverture de NVIZ

  7. Problèmes rencontrés

  8. Résultats

 

 

Prérequis :

  • avoir installé QGIS
  • avoir un Modèle Numérique de Terrain (raster) importé dans QGIS. Ici nous sommes sur le site du Parc Régional des Grands Causses (en violet), et ses alentours. (les données proviennent de l'IGN BD ALTI® 5m)

 

Activation de GRASS

Pour pouvoir utiliser GRASS il faut d'abord vérifier que le plugin est activé :

Plugins → manage and install plugins → cocher GRASS


 

Création d'un nouveau mapset

Voici la démarche détaillée (fenêtre par fenêtre) pour créer un nouveau "mapset"

  • GRASS Database : on choisit un dossier pour ranger la base de donnée GRASS
  • GRASS Location : on crée un lieu qui sera le lieu de notre projet (ici France par ex)
  • Projection : On choisi le système de projection, le même que celui du projet
  • Default GRASS region : très important dans GRASS mais on le modifie très facilement par la suite
  • Mapset : donner un nom au mapset
  • next → finish

Une fois le mapset créé, il faut importer le raster dans ce mapset. C'est très important car il n'est pas possible d'effectuer des traitements GRASS sur un raster sans faire cette démarche d'importation.

 

Importation du raster dans le mapset GRASS

Il existe plusieurs façon d'importer un raster dans le mapset. Ici on le fait à partir d'un raster déjà présent dans QGIS : notre fameux raster des alentours des Grands Causses.

Outils GRASS Modules Tree → File management → Import into GRASS → Import raster into Grass from Qgis view → r.in.gdal.qgis

Choisir le layer à charger dans loaded layer et le nom de la couche matricielle de sortie

 

/!\ Problème lors de l'importation des raster dans GRASS

"Carte raster est dans une zone différentes (48) de la région courante (0)"
mais résolu en cliquant sur "show advanced options" et en cochant "ne pas tenir compte de la projection (utiliser celle du secteur)"

 Cette méthode permet de détourner le problème mais ça ne le résout pas vraiment... Cependant, comme le but ici est simplement l'affichage du relief, ce n'est pas très important.

Quand c'est terminé cliquer sur "View output".

 

Mettre des jolies couleurs

Ici, le raster est en noir et blanc et si on laisse comme ça, NVIZ créera tout seul son jeu de couleurs et ce sera pas très personnalisé.

On va donc changer les couleurs, comme on s'attend à les voir sur un relief, grâce à l'outil r.colors.table dans les outils GRASS.

Remarque : pour trouver facilement un module ou un outil, on peut le chercher dans la liste des modules puis le taper dans la barre de filtre.

Personnellement, j'ai choisi "Color Palette for shuttle Radar Topography Mission elevation" que je trouve assez sympa.

Mais libre à vous de choisir les couleurs que vous voulez dans la liste. On peut même changer les couleurs directement dans les propriétés du raster mais c'est un peu moins facile.

 

 

Choisir la région à afficher

La région qui va être affichée par NVIZ est délimitée par un rectangle rouge. Pour modifier cette région, il suffit de cliquer sur l'icone d'édition de la région courante dans la barre d'outils GRASS et de choisir directement sur l'image la zone que l'on veut visualiser.

On récapitule 

  • Création du mapset – fait

  • Importation du raster dans le mapset – fait

  • Changement des couleurs – fait ( je rappelle que ce n'est pas obligatoire mais plus joli )

  • Choix de la région courante de GRASS - fait

On peut maintenant passer à ce qui nous intéresse le plus : la visu 3D !

 

Ouverture de NVIZ

NVIZ est lui aussi un outil de GRASS donc très facile à trouver dans la liste des modules ou grâce à l'arborescence.

On choisi le raster que l'on a importé dans GRASS comme nom de la carte raster pour l'altitude et pour la couleur, puis on lance.

Petite particularité étrange (15-20 min à capter la première fois...) : une toute petite fenêtre NVIZ s'ouvre :

   Accessoirement, on peut noter la faute d'orthographe à Fichier (et ce n'est pas la seule mais passons...)

Il faudra donc l'agrandir à la main à chaque fois, et on devrait voir ainsi apparaître le terrain en 3D. (voir exemples plus bas)

 

Problèmes rencontrés

  • Premier problème
 Impossible de démarer le module nviz
 LD_LIBRARY_PATH=/usr/lib/grass64/lib 
 QGIS_PREFIX_PATH= 
 commande : /usr/lib/grass64/bin/nviz --interface-description 
 /usr/lib/grass64/bin/nviz: 110: exec: /usr/lib/grass64/etc/nviz2.2/nviz: not found 

Ce problème a été résolu en installant GRASS séparément de QGUS. Avec Ubuntu, j'ai simplement utilisé la logithèque.

 

  • Deuxième problème
 GS_load_att_map(): Mémoire saturée. Impossible de charger la carte

C'est un problème de mémoire qui, je pense, est dû à la trop grosse résolution de l'image raster que j'avais. Je me suis plié à NVIZ et j'affiche que des petites portions de 3D en utilisant l'outil d'édition de la région courante évoqué plus haut.

 

Résultats

 

Formations associées

SIG/Webmapping

QGIS

A distance (foad) Du 7 au 9 décembre 2021

Voir la formation

Actualités en lien

Image
SIG_Qgis2threejs_3D
20/02/2014

Visualiser en 3D un Modèle Numérique de Terrain avec Qgis2threejs

Ce plugin QGIS permet de visualiser des données en 3D dans le navigateur, grâce à WebGL via Three.js

Voir l'article
Image
Vidéo conférence SIG Webmapping Frédéric Rodrigo
23/11/2021

Vidéo conférence : Makina Maps, un serveur de fond de carte vectorielle basé sur OpenStreetMap

Visionnez la vidéo de la conférence de Frédéric RODRIGO, expert OpenStreetMap Makina Corpus, à l'Open Source Expérience 2021 : Makina Maps, un serveur de fond de carte vectorielle basé sur OpenStreetMap.

Voir l'article
Image
OppServe_Martinique_comparaison.png
23/11/2021

OppServe, gérez l'Observatoire Photographique des Paysages de votre territoire !

Découvrez OppServe pour intégrer vos photos, influencer les politiques d’aménagement et sensibiliser le public

 

Voir l'article

Inscription à la newsletter

Nous vous avons convaincus